ASTRID BROMURE - Tome 3. Comment épingler l’enfant sauvage

, par Estelle

Astrid embarque sa famille et ses domestiques dans une expédition au milieu de la jungle. Une aventure jeunesse joyeuse qui joue avec les idées pré-conçues.

Un troisième opus qui fleure bon l’exotisme : pour la première fois, Astrid Bromure quitte son manoir perché sur le haut d’un gratte-ciel new-yorkais. En effet, après avoir entendu à la radio une émission consacrée à des enfants sauvages vivant dans la jungle du Gabokonga, la petite fille qui s’ennuie convainc ses parents richissimes de monter une expédition. Officiellement pour que sa mère, passionnée de botanique, puisse y dénicher des plantes exotiques. Officieusement pour qu’Astrid puisse ramener un compagnon de jeu… Voilà donc la famille, le chat et les domestiques embarquant à bord de leur zeppelin pour 10.700 kilomètres de voyage.
Avec son style graphique simple mais élégant, son trait vif et ses dialogues nombreux mais bien écrits, Fabrice Parme embarque le jeune lecteur dans une joyeuse aventure pleine de sauts de liane en liane à la "Tarzan", de bêtes sauvages et de… surprises culinaires ! Et s’il pioche allègrement dans les stéréotypes coloniaux, c’est pour mieux leur tordre le cou. Le pygmée est ainsi forcément cannibale, l’homme blanc forcément le plus civilisé… L’auteur de "Venezia", d’"Ovni" ou du "Roi catastrophe" en profite aussi pour regretter les valeurs de partage perdues dans nos sociétés modernes et le pillage des richesses africaines par les occidentaux. Bref, une charmante aventure pleine de pep’s à l’ambiance années 20.

Dessin et scénario : Fabrice Parme - Editeur : Rue de Sèvres - Prix : 10,50 euros.