AREA 51 - Tome 1

, par Estelle

Une ville secrète où sont parquées toutes les créatures légendaires ainsi que quelques humains n’ayant plus de place dans le vrai monde. Un manga ultra vitaminé.

Qui dit zone 51 dit base militaire secrète américaine qui cacherait les vestiges d’un ovni récupéré après un crash. La zone 51 de Hisa Masato, elle, est une ville qui abrite toutes les divinités, toutes les créatures mythologiques et folkloriques, toutes les légendes du monde entier possibles. Y vivent également une poignée d’humains qui pour une raison ou une autre n’ont plus le droit de cité ailleurs, dont McCoy qui y a ouvert une agence de détective privée.
Résultat, une sorte de cour des miracles VIP qui voit défiler un Roi Arthur très très en colère, Pan, Hermès, la déesse du soleil japonaise Amaterasu, la Mandragore, le centaure Chiron, etc. Pour le reste, le scénario est très simple : une succession de petites enquêtes ultra vitaminées et de règlements de compte où les dialogues fusent aussi vite que les balles. Ce dynamisme est renforcé par les cases très étroites qui s’enchaînent à vitesse grand V, plongeant le lecteur immédiatement dans l’ambiance étrange de cette zone 51. Privilégiant un dessin aux forts aplats de noir plutôt que les trames, Masato Hisa joue sur les contrastes. C’est globalement réussi (même si parfois cela manque de lisibilité) et cela fait penser à "Sin City" de Franck Miller.
Alors que la série est toujours en cours au Japon (neuf tomes parus), Casterman a la bonne idée de publier les deux premiers tomes simultanément. Le troisième sortira le 17 juin.

Scénario et dessin : Hisa Masato - Editeur : Casterman, collection Sakka - Prix : 7,95 euros.