ALICE AU PAYS DU REEL

, par Estelle

Le parcours détaillé d’une jeune femme atteinte d’un cancer du sein. Efficace.

"L’histoire d’Alice n’est pas celle de toutes les femmes qui ont eu un cancer du sein", ce n’est pas non plus celle d’Isabel Franc, "bien qu’elle s’en inspire beaucoup", précise la scénariste en préambule de ce roman graphique de près de 150 pages consacré au parcours d’une jeune femme contre la maladie.
Aucune des étapes et des conséquences n’est oubliée : le corps médical peu attentionné, les traitements lourds, les réactions de l’entourage, la recherche de traitements alternatifs, la masectomie et le choix de l’après (reconstruction mammaire, prothèse ou tout simplement rien ?), mais aussi la rémission, le retour à une vie sexuelle et amoureuse, etc. A travers des planches au dessin sobre mais réaliste (les portraits d’Alice amaigrie sont saisissants) signé de Susanna Martin, le lecteur ne peut que se rendre compte du véritable parcours du combattant que vivent les malades. Toutefois, malgré la gravité du sujet, le récit s’avère sinon drôle, du moins plutôt léger et plein d’ironie, d’autant qu’Isabel Franc n’hésite pas à se lancer dans des diatribes contre le machisme ou les canons de la beauté féminine. "La vie n’est plus jamais pareille après le cancer, mais... elle revient au même", constate finalement avec optimisme Alice. Une belle leçon de courage.

Dessinatrice : Susanna Martin - Scénariste : Isabel Franc - Editeur : Vertige Graphic - Prix : 18 euros.