ALICE AU PAYS DES MERVEILLES

, par Estelle

Les éditions Soleil proposent une très belle édition du livre de Lewis Caroll aux illustrations envoûtantes.

"Alice’s Adventures in Wonderland" a été écrit il y a 150 ans et depuis les éditions se succèdent, les illustrateurs aussi. Le premier d’entre eux, John Tenniel, n’avait pas emballé Lewis Caroll. Aurait-il apprécié le travail de Benjamin Lacombe ? Une chose est sûre, l’illustrateur donne à la nouvelle édition d’"Alice au pays des merveilles", éditée chez Soleil (collection Métamorphose) et traduite par Henri Parisot, une dimension graphique surréaliste particulièrement envoûtante qu’il a souhaité très proche du personnage original. Tout en finesse, les dessins à la gouache, huile ou aquarelle dégagent une impression très particulière, teintée d’une étrangeté baroque, presque inquiétante.
Fort de 296 pages, ce beau livre au format 20x28cm tire également partie du grain de folie du récit : jeu avec la typographie et utilisation de pages à rabats pour mieux illustrer les variations de taille qu’Alice ne cesse de subir tout au long du conte, véritable symbole des transformations physiques et des bouleversements qui accompagnent le passage de l’enfance à l’adolescence. Une très bonne idée ! Cerise sur le gâteau, sont publiées en fin de livre des photos et des lettres que l’auteur britannique échangeait avec les petites filles qu’il côtoyait.
Une exposition, intitulée "Wonderland, la logique du rêve", a été consacrée à Alice au Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil début décembre. Benjamin Lacombe et quatre autres artistes (Gilles Bachelet, Anthony Browne, Chiara Carrer et Rebecca Dautremer) ont donné leur vision de la jeune héroïne à travers des dessins originaux.

Illustrateur : Benjamin Lacombe - Textes : Lewis Caroll, traduits par Henri Parisot - Editeur : Soleil, collection Métamorphose - Prix : 29,95 euros.