ADRASTÉE - Tome 2

, par Estelle

Fin du voyage du roi immortel d’Hyperborée qui veut comprendre pourquoi il n’a pas le droit de mourir. Un diptyque remarquable.

Après un premier tome fascinant, Mathieu Bablet nous replace dans les pas de son héros, homme maudit parce qu’immortel, parti demander aux dieux les raisons de sa malédiction. Cet ancien roi d’Hyperborée écrasé par la solitude n’est toujours mu que par ce seul but et aucune rencontre, aucune embûche ne semble pouvoir l’arrêter.
Tantôt invité à la contemplation, tantôt à une réflexion plus philosophique sur le sens de la vie, le lecteur suit presque hypnotisé le héros et croise au détour d’une case Aphrodite, Artémis, Arès, moires, et autres faunes. Autant de personnages de la mythologie grecque que Mathieu Bablet réinterprète ici au milieu d’incroyables paysages. Variations chromatiques réussies, décors fantastiques minutieux, les planches sont vertigineuses et lumineuses. Véritables petits tableaux, elles dégagent comme dans le premier opus une merveilleuse poésie dont il serait vraiment dommage de se priver. Un gros coup de coeur.