12 SEPTEMBRE - Tome 2. Les deux tours

, par Estelle

Un agent de la NSA plongé au coeur d’un conflit médiéval entre certains pays d’Europe et un puissant califat dont les livres d’Histoire n’ont jamais entendu parler. Touffu mais cohérent.

A partir des évènements dramatiques du 11 septembre 2001, Roger Seiter ("Fog, "HMS") a construit une histoire étonnante, entre uchronie et voyage temporel, autour d’une question : comment deux civilisations aussi brillantes que l’occident chrétien et le monde musulman ont-elles pu, après des siècles de cohabitation, aboutir aux attentats américains ? Et si à un moment le cours de l’Histoire avait été modifié, aurait-on pu éviter le 11-Septembre ?
Avec ce deuxième et dernier tome, qui profite du trait réaliste de l’Italien Gabrielli, nous assistons donc à la confrontation d’un agent de la NSA, historien et spécialiste du Moyen-Orient, avec la tête pensante des sarrasins qui n’est autre que le terroriste à l’origine des attentats, débarqué lui aussi dans cette époque médiévale.
On ne peut s’empêcher de se demander une nouvelle fois ce qu’à bien pu fumer Seiter pour imaginer une telle histoire... mais même si elle est un peu dingue, même si le petit nombre de tomes au regard de l’ampleur du scénario oblige à passer trop vite sur les évènements et les personnages, ce voyage à travers les âges reste cohérent. Et ce n’était pas gagné !

Dessinateur Simone Gabrielli - Scénariste Roger Seiter - Editeur : Glénat - Prix : 14,95 euros.