Zoom sur la BD arabe d’aujourd’hui

, par Estelle

Le musée de la bande dessinée d’Angoulême accueille une nouvelle exposition : "Nouvelle génération : la bande dessinée arabe aujourd’hui".

Le musée de la bande dessinée d’Angoulême accueille du 25 janvier au 4 novembre 2018 l’exposition "Nouvelle génération : la bande dessinée arabe aujourd’hui", co-produite par la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image, the Mu’taz & Rada Sawwaf Arabic Comics Initiative/ToshFesh.com, l’Université américaine de Beyrouth et l’institut français de Paris, en lien avec les Instituts français de la région monde arabe.
"Les presque cinquante autrices et auteurs exposés, arabophones, anglophones et francophones, de plus de dix pays (Algérie, Egypte, Irak, Jordanie, Liban, Libye, Maroc, Palestine, Syrie, Tunisie), témoignent de la diversité des styles graphiques et des modes de narration, inspirés par les mutations et tragédies des sociétés arabes écartelées entre les traditions et les aspirations à l’émancipation et à la liberté", explique Pierre Lungheretti, directeur général de la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image d’Angoulême. "Leurs œuvres échappent à toutes tentatives de contrôle et de censure, la bande dessinée n’étant pas encore un art trop exposé et trop visible", souligne-t-il.
Une journée de colloque, samedi 27 janvier 2018 à la Cité, rassemblant créateurs, historiens et spécialistes permettra d’en savoir plus sur cette nouvelle génération de créateurs, ses influences, ses spécificités et son impact.