"Zaï zaï zaï zaï", Grand Prix de la Critique ACBD 2016

, par Estelle

L’album de Fabcaro édité chez 6 Pieds sous Terre vient d’être récompensé par l’Association des Critiques de Bande Dessinée.

Après avoir pré-sélectionné 125 albums, puis 15, et enfin cinq seulement parmi 3.923 nouveautés publiées entre novembre 2014 et fin octobre 2015, l’Association des Critiques et journalistes de Bandes Dessinées (ACBD) vient de couronner Fabrice Caro dit Fabcaro, 42 ans, pour "Zaï zaï zaï zaï " chez 6 Pieds sous Terre. l’histoire : un auteur de bande dessinée, alors qu’il fait ses courses, réalise qu’il n’a pas sa carte de fidélité sur lui. La caissière appelle le vigile, mais quand celui-ci arrive, l’auteur le menace et parvient à s’enfuir. La police est alertée, s’engage alors une traque sans merci, le fugitif traversant la région, en stop, battant la campagne, partagé entre remord et questions existentielles.
L’ACBD explique ainsi son choix :"D’un trait réaliste, mais léger, en usant d’un dessin minimaliste dans lequel les postures comptent plus que les visages et les détails, où les décors sont à peine posés, Fabcaro raconte une fuite en avant devant le réel qui joue sur les codes de notre quotidien, les détourne par l’absurde et nous interpelle. "Zaï zaï zaï zaï" est le miroir grinçant et drôle de nos petites vies confortables et apeurées. Journalistes, retraités, gendarmes, caissières, députés, vous et moi, chacun en prend pour son grade. Fabcaro n’épargne même pas le héros à boucle d’oreille dans lequel on reconnaît l’auteur."
Outre "Zaï zaï zaï zaï", les autres finalistes étaient : "Catharsis" de Luz, Futuropolis ; "Ici" de Richard McGuire, Gallimard ; "Le Piano oriental" de Zeina Abirached, Casterman ; et "Tungstène" de Marcello Quintanilha, Çà et là.
Fabcaro succède à Antonio Altarriba et Keko pour " Moi, assassin" Grand Prix de la critique 2015.