Wonder Woman quitte prématurément l’ONU

, par Estelle

La super-héroïne aurait dû mener sa mission jusqu’en 2017.

Wonder Woman, la super héroïne de DC Comics créée en 1941 par Charles Moulton, alias William Moulton Marston, était devenue en octobre dernier ambassadrice honoraire des Nations unies (notre article du 19/10/16) afin de servir une campagne onusienne d’un an sur l’émancipation des femmes et des filles. Une mission surprenante qui aura finalement duré moins de deux mois puisque l’ONU a annoncé qu’elle mettait fin au mandat de Wonder Woman le 16 décembre 2016.
Si les Nations Unies n’ont pas donné d’explication, on se souvient que l’annonce de la nomination de Wonder Woman avait suscité de nombreuses critiques, notamment de la part des organisations féministes. Une pétition avait d’ailleurs récolté près de 45.000 signatures.