Wonder Woman, ambassadrice de l’ONU

, par Estelle

La super héroïne est devenue ambassadrice honoraire des Nations unies. Un choix qui ne fait pas l’unanimité mais dicté par la volonté de s’adresser aux jeunes.

Wonder Woman, la super héroïne de DC Comics créée en 1941 par Charles Moulton, alias William Moulton Marston, va être désignée ambassadrice honoraire des Nations unies afin de servir une campagne onusienne d’un an sur l’émancipation des femmes et des filles. Si le choix de l’icône féministe de 75 ans ne fait pas l’unanimité, il est dicté par la nécessité de parler aux jeunes, a précisé le porte-parole de l’ONU. L’objectif affiché de Moulton à la création du personnage était d’ailleurs de "promouvoir au sein de la jeunesse un modèle de féminité forte, libre et courageuse, pour lutter contre l’idée que les femmes sont inférieures aux hommes et pour inspirer aux jeunes filles la confiance en elles et la réussite dans les sports, les activités et les métiers monopolisés par les hommes."