Une large rétrospective consacrée à Osamu Tezuka à Angoulême

, par Estelle

De nombreux originaux mythiques du "Dieu du manga" seront présentés du 25 au 28 janvier pendant le festival.

Considéré comme l’inventeur du manga moderne, Osamu Tezuka (1928-1989) est surnommé "Manga no kamisama", ("Le Dieu du Manga") au Japon. Le créateur du célèbre "Astro Boy" (1952), un petit enfant robot alimenté par une pile nucléaire et célèbre dans le monde entier, aura produit dans sa carrière quelque 170.000 pages de mangas, tels que "Le Roi Léo" (1950), "Phénix" (1968), "Ayako" (1972), "Bouddha" (1972), "Black Jack" (1973) ou encore "L’Histoire des 3 Adolf" (1983). A l’occasion de sa 45e édition, le Festival international d’Angoulême 2018 présentera du 25 au 28 janvier prochain une grande rétrospective de son oeuvre. Une manière aussi de saluer la mémoire d’un auteur venu à Angoulême au début des années 1980, quelques années avant que la bande dessinée japonaise s’exporte massivement à travers le monde, note le Festival.