Une étude sur la BD numérique

, par Estelle

La plateforme de BD numériques en partenariat avec le Labo BnF a réalisé une étude sur les usages de la lecture de bande dessinée.

La plateforme de bande dessinée numérique Izneo et le Labo de la BnF (un espace de présentation des nouvelles technologies de lecture, d’écriture et de diffusion du savoir au sein de la Bibliothèque nationale de France) présentent les résultats de leur enquête sur les usages en matière de BD numérique à partir d’une vingtaine de volontaires (des lecteurs de bandes dessinées exclusivement papier et des lecteurs papier et numérique, des utilisateurs d’izneo et des non-utilisateurs, des personnes ayant déjà visité le Labo BnF et d’autres ne le connaissant pas du tout). Ce sondage clôturait plusieurs actions mises en place par les deux partenaires : le Labo BnF présentait la plateforme izneo sur son comptoir de lecture, donnant accès gratuitement à une sélection d’environ 160 albums et un atelier consacré à la bande dessinée numérique interactive et transmédia était organisé en janvier 2014.
De cette étude, il ressort notamment que le Labo de la BnF a été jugé accueillant (63% des participants) et que sur les cinq dispositifs présents, 90% des participants (90% ont testé le mur de sélection, les liseuses, le comptoir de lecture. La réalité augmentée et la lecture avec Kinect (dispositif permettant de lire et de créer de la poésie, en interagissant avec un logiciel grâce au mouvement de son corps capté par une caméra kinect) sont les dispositifs les moins testés. Les participants ont le plus apprécié la réalité augmentée et les tablettes.
Concernant Izneo, il en ressort que les participants sont intéressés surtout par les critères de nouveauté et de tarif, une sélection de BD non personnalisée ayant peu de sens à leurs yeux. Il y a également un véritable réflexe chez l’utilisateur de tourner la tablette pour lire, comme pour un livre physique : 73% des participants lisent en vertical, contre 27% en horizontal. La fonction zoom est donc très largement utilisée.
La lecture et les outils de lecture semblent par ailleurs appréciés (73% des participants) même si leur manipulation pourrait être optimisée. Les utilisateurs s’attendent à plus d’innovation technologiques (ajout de son, vidéo, etc.), compte tenu des possibilités offertes par le type de support de consultation. La lecture guidée (comme par exemple la lecture en case-à-case) et l’animation des cases sont les fonctions les plus réclamées.
Reste que seuls 33% des participants estiment être capables de lire de la BD dans l’application pendant plus d’une heure, 24% entre 5 et 15min seulement.

- Lire l’étude ici.