Une BD sur le harcèlement de rue

, par Estelle

L’album "Silencieuse(s)", paru il y a quelques mois, dénonce la banalisation de ce phénomène.

Alors que l’affaire Weinstein a déclenché il y a quelques semaines une vague de libération de la parole sur les violences sexuelles, une bande dessinée parue en juin dernier traitait déjà du harcèlement de rue dont sont victimes les femmes au quotidien. "Silencieuse(s)", édité chez Perspectives Art 9, a été écrit et dessiné par Salomé Joly et Sibylline Meynet afin d’ouvrir la parole. Réalisé à partir de témoignages recueillis, l’album se veut un moyen de prévention, de sensibilisation et de prise de conscience à destination des adolescentes et adolescents, des jeunes adultes, comme des moins jeunes. l’affaire Weinstein est l’occasion de le remettre sur le devant de la scène.