Un obélisque pour Goscinny à Angoulême

, par Estelle

Une sculpture monumentale offerte par l’Institut René-Goscinny sera inaugurée à Angoulême le 25 janvier 2017 en préambule au 44e Festival international de la bande dessinée d’Angoulême.

A l’occasion des 40 ans de la disparition de René Goscinny, l’Institut René-Goscinny a décidé d’offrir à la Ville d’Angoulême une sculpture monumentale qui sera inaugurée le 25 janvier 2017 à 14h, sur le parvis de la garde d’Angoulême, en présence notamment d’Anne Goscinny. Comme annoncé il y a quelques semaines (CL du 9/12/16), ce monolithe en pierre est un obélisque sur lequel sont gravées 82 citations extraites des œuvres du scénariste décédé : "Ils sont fous ces romains", "Trouver la potion magique", "Avoir peur que le ciel nous tombe sur la tête", "Tirer plus vite que son ombre", "Vouloir être calife à la place du calife"…
A la suite de l’inauguration de l’obélisque, aura lieu la remise du prix René-Goscinny lors de la cérémonie d’ouverture du Festival international de la bande dessinée d’Angoulême, à 18h à la Médiathèque l’Alpha à Angoulême. Ce prix a pour vocation de mettre en lumière le travail des scénaristes de bande dessinée. Le lauréat sera désigné par un jury et recevra en guise de trophée, une sculpture en bronze de Robert Combas. Une exposition, organisée avec le soutien de l’Institut, sera entièrement consacrée au lauréat l’année suivante.