Uderzo : la bataille familiale continue

, par Estelle

Sylvie Uderzo a déposé une plainte avec constitution de partie civile pour obtenir la désignation d’un juge d’instruction. Selon elle, son père est victime d’abus de faiblesse.

Au printemps 2011, la fille d’Albert Uderzo portait plainte contre X pour abus de faiblesse de l’entourage sur son père (notre article du 29/03/2011). Syvie Uderzo expliquait avoir agi ainsi pour "que la justice établisse que (ses) parents ont été victimes d’aigrefins qui ont pillé et brisé une famille". Le parquet de Nanterre avait alors ouvert une enquête préliminaire.
Estimant que l’enquête est toujours au point mort, l’avocat de Sylvie Uderzo a déposé une plainte avec constitution de partie civile, ce 19 octobre à Nanterre, afin d’obtenir la désignation d’un juge d’instruction. Selon la fille d’Uderzo, le fait que Me Baratelli représente à la fois le notaire imposé à son père pour gérer ses affaires et une magistrate du parquet de Nanterre, mise en cause dans l’affaire des fadettes du Monde, expliquerait la lenteur de la justice.
Dans la nouvelle plainte, l’avocat de Sylvie Uderzo explique que "les hommes de l’entourage de M. et Mme Uderzo ont progressivement mis en place une stratégie d’éloignement et de rupture entre le père et la fille".