Tintin accusé de racisme anti-amérindien

, par Estelle

Des Canadiens ont réclamé le retrait de l’album "Tintin en Amérique" d’une librairie de Winnipeg.

"L’album "Tintin en Amérique" dégage une vision péjorative des autochtones", dénoncent des habitants de Winnipeg, au Canada, qui accusent Hergé de racisme anti-amérindien en parlant de "peaux-rouges" et en les assimilant selon eux à des "sauvages, dangereux". Pour cette raison, ils ont demandé le retrait de la bande dessinée de la librairie Chapters. S’ils ont d’abord obtenu gain de cause, l’album a rapidement été remis en rayons, la direction de la librairie estimant que "Tintin en Amérique" ne contenait ni violence, ni scène de pédophilie, ni instructions sur la fabrication d’armes, contenus qui auraient été rédhibitoires selon elle.
Ce n’est pas la première fois que Tintin est accusé de racisme. Un étudiant congolais avait porté plainte en Belgique et demandé en vain le retrait de la vente de "Tintin au Congo" durant plusieurs années, des bibliothèques suédoises avaient boycotté l’album, l’éditeur britannique Borders avait demandé à ses librairies de le déplacer au rayon adulte, etc.