Prix SNCF du Polar 2015 : zoom sur les cinq BD en lice

, par Estelle

La SNCF remettra fin mai son prix Polar Bande Dessinée. Les internautes sont invités à voter pour les cinq albums en compétition.

La campagne de votes pour le Prix SNCF du Polar 2015 catégorie "bande dessinée" est lancée. Un jury a sélectionné cinq albums que le public est invité à départager jusqu’au 12 mai 2015 sur Polar.sncf.com, mais aussi à l’occasion d’événements organisés par la SNCF (les Trains du polar, les Espaces polar en gare, les festivals). Petit retour sur les cinq bandes dessinées en compétition :
-"Quatre couleurs" (Blaise Guinin - Vraoum) : Deux étudiants décident d’échanger leur cours pour pouvoir améliorer leurs moyennes dans la matière que chacun maîtrise. L’astuce est toute bête mais rien ne se passe comme prévu. Un album à l’histoire bien construite et véritablement prenante à partir d’un simple exercice de style : n’utiliser qu’un stylo bille quatre couleurs !
-"Rouge Karma" (Eddy Simon, Pierre-Henry Gomont - Sarbacane) : Une Française enceinte jusqu’au dents débarque en Inde à la recherche du père de son enfant qui ne donne plus signe de vie. Devant la mauvaise volonté des autorités indiennes, elle va mener l’enquête, aidée d’un sympathique chauffeur de taxi. Une plongée dépaysante dans Calcutta sur fond de magouilles politico-économiques et de très belles planches chaudes et lumineuses.
-"Docteur Radar, tueur de savants" (Fréderic Bézian et Noël Simsolo - Glénat) : Nous sommes en 1920, un savant reconnu, est empoisonné au curare dans un train de la ligne Paris-Berlin. Un nouveau décès après celui de deux autres savants qui travaillaient tous sur la conquête spatiale. Ferdinand Straub, ancien as de l’aviation française reconverti en détective, mène l’enquête. Un scénario dans la lignée des romans-feuilletons du XIXe siècle et un graphisme d’un dynamisme incroyable.
-"L’Astragale" (Anne-Caroline Pandolfo et Terkel Risbjerg - Sarbacane) : l’astragale comme le nom d’un os de la cheville qu’Anne, 19 ans, se brise en s’échappant de prison. Blessée, elle est recueillie par un petit voyou dont elle tombe follement amoureuse. Adaptation en noir et blanc du roman éponyme et autobiographique d’Albertine Sarrazin sur la rage de vivre, la quête d’une absolue liberté et la passion dévorante. Poignant.
-"Une affaire de caractères" (François Eyroles - Delcourt) : alors qu’il est en route pour livrer les lettres géantes d’une enseigne, Ramon Hache est victime d’un accident. Obligé de continuer à pied, il va faire d’étonnantes rencontres et découvrir la victime d’un meurtre… Une enquête policière très originale dans un monde absurde et poétique via laquelle Ayroles joue avec les mots et la littérature.