"Polina" Grand Prix de la critique 2012

, par Estelle

L’album de Bastien Vivès a été récompensé par l’Association des Critiques et journalistes de Bandes Dessinées (ACBD).

Après avoir pré-sélectionné 15 albums, puis cinq seulement parmi 3.863 nouveautés publiées entre novembre 2010 et fin octobre 2011, l’Association des Critiques et journalistes de Bandes Dessinées (ACBD) vient de couronner Bastien Vivès pour "Polina" aux éditions Casterman/KSTR. L’histoire : Poussée dès son plus jeune âge par ses parents dans le but de devenir danseuse, Polina possède un talent indéniable malgré un manque de souplesse. A force de travail auprès d’un professeur réputé, Polina, devenue une jeune femme, réalise son rêve en devenant professionnelle. Les épreuves pour atteindre ce but auront été nombreuses, la danseuse russe n’aura pas été épargnée...
Avec ce prix, l’ACBD "consacre un jeune grand talent déjà remarqué pour la qualité de ses précédents ouvrages. Dès la première image, on ressent parfaitement les états d’âme de la petite fille que nous allons accompagner jusqu’à l’âge adulte. Polina est danseuse. Le pari est osé, car il est bien difficile de faire vivre la danse en bande dessinée. C’est aussi une réflexion sur la création. Polina parle en profondeur de la relation unique qui s’établit entre le maître et l’élève".
Outre "Polina", les autres finalistes étaient : "L’Art de voler" de Kim et Antonio Altarriba, Denoël Graphic ; "Habibi" de Craig Thompson, Casterman ; "Les Ignorants : récit d’une initiation croisée" d’Étienne Davodeau, Futuropolis ; "Portugal" de Cyril Pedrosa, Dupuis.