"Moi, fou", Prix Tournesol 2019

, par Estelle

La bande dessinée d’Antonio Altarriba et Keko a été considérée par les Verts comme la BD la plus écolo de l’année.

Le prix Tournesol 2019 de la bande-dessinée, qui récompense l’album de BD "le plus sensible aux problématiques écologiques ou porteur de valeurs comme la justice sociale, la défense des minorités et la citoyenneté" paru l’année précédente, a été attribué à "Moi, fou" du dessinateur Keko et du scénariste Antonio Altarriba (Denoël Graphic) lors du 46e Festival International d’Angoulême. L’album l’emporte devant "Congo 1905, le Rapport Brazza" de Vincent Bailly et Tristtan Thil (Futuropolis) et "The End" de Zep (Rue de Sèvres). Le prix a été remis par le député européen Yannick Jadot (tête de liste des écologistes aux Européennes), qui présidait le jury composé des lauréats de l’année précédente, Mathilde Ramadier et Laurent Bonneau, du critique Stéphane Grobost, de l’éditrice Véronique Duval, et de l’écologiste poitevin Jean Collon.
Cet album suit Angel Molinos, docteur en psychologie et écrivain raté, qui travaille pour l’Observatoire des Troubles Mentaux, un centre de recherche affilié aux Laboratoires Pfizin de Houston, qui suit l’évolution des maladies mentales et teste de nouvelles molécules sur des cobayes humains. Il se retrouve bientôt pris au piège d’un complot au sein de son entreprise. "C’est un pamphlet cinglant contre ceux dont le seul but est d’éradiquer les lanceurs d’alerte et préserver le secret sur des pratiques prédatrices", explique le jury. A noter qu’Antonio Altarriba et Keko avaient reçu le Grand prix de la critique ACBD 2015 pour "Moi, assassin".