"Maus" jugée indésirable à Moscou

, par Estelle

Des librairies de la capitale russe ont retiré de la vente la fameuse bande dessinée d’Art Spiegelman sur la Shoah.

Seule bande dessinée à avoir obtenu le prix Pulitzer en 1992, "Maus" vient d’être retirée des rayons de plusieurs librairies de la capitale russe. En cause : la croix gammée figurant en couverture du poignant roman graphique d’Art Spiegelman, qui raconte pourtant la persécution des juifs par les nazis à travers le témoignage du père de l’auteur américain. Cette croix a été jugée "inappropriée" avant le 70e anniversaire de la fin de la Deuxième Guerre mondiale et en particulier la victoire de l’URSS sur l’Allemagne nazie le 9 mai 1945. Une loi interdisant en Russie la "propagande nazie" a été votée en décembre 2014 et, selon la radio indépendante moscovite Écho, "les employés attendent des contrôles des autorités et ont commencé à nettoyer les rayons".
Dans les colonnes du Guardian, Art Spiegelman a réagit : "C’est une véritable honte parce que ce livre est à propos de la mémoire" (...) "c’est une époque terrible pour la liberté d’expression".