Mafalda détournée par les anti-avortement

, par Estelle

Quino a dénoncé l’utilisation de son héroïne par le mouvement argentin.

"Je ne l’ai pas autorisée, cela ne reflète pas ma position", a déclaré Quino en réaction à l’utilisation de Mafalda par le mouvement anti-avortement argentin. Le père de l’héroïne de bande dessinée la plus connue d’Amérique latine a ainsi demandé le retrait "des images de Mafalda portant le foulard bleu symbolisant l’opposition à la loi sur l’interruption volontaire de grossesse" avec le slogan des pro-IVG "Sauvons les deux vies". Une photo de Quino avec une fausse citation du dessinateur qui dit "ne pas porter un foulard vert parce que sa couleur est bleu clair" a également été diffusée.
"J’ai toujours suivi les causes des droits de l’Homme en général et les causes des droits des femmes en particulier, et je leur souhaite bonne chance dans leurs revendications", a déclaré le dessinateur de 86 ans alors qu’un projet de loi visant à légaliser l’avortement doit être examiner début août par le sénat argentin.