"Made in Belgium" : Tintin est là finalement

, par Estelle

Il a bien failli ne pas être représenté dans cette gigantesque exposition en raison d’un désaccord avec les ayants droit d’Hergé.

L’exposition "Made in Belgium", l’événement central des manifestations du 175e anniversaire de l’indépendance de la Belgique, a bien failli se tenir sans lui en raison d’un désaccord avec les ayants droit d’Hergé. Nick Rodwell, administrateur de la Fondation Hergé et de la société Moulinsart, chargées de protéger, promouvoir et commercialiser l’oeuvre du dessinateur belge, s’était en effet opposé aux projets de scénographie des promoteurs de l’exposition. Résultat, nulle trace de Tintin lors de l’inauguration de l’exposition le 8 mars dernier...
Mais finalement, Tintin n’aura eu qu’une semaine de retard car, depuis hier, c’est bel et bien une statue de Tintin et de Milou qui accueille les visiteurs à l’entrée de l’espace dédié à la bande dessinée, l’un des douze thèmes de l’exposition. Cette statue, créée par Nat Neujean, est le double de celle qui a été inaugurée en 1979 par Hergé, au parc de Wolvendael à Uccle, près de Bruxelles. Les bédéphiles peuvent également découvrir la page de garde originale parue pour la première fois dans la deuxième édition du "Lotus Bleu" (1937). Cette double page, dessinée à l’encre de Chine, a été utilisée par l’éditeur jusqu’en 1956. Au dessus de cette page, une petite pancarte qui ressemble à un pied de nez à la Fondation Moulinsart : "Tintin est là, mille sabords !"...
L’absence du petit reporter a suscité tellement de réactions - dans les médias notamment - que les organisateurs ont décidé de présenter au moins ces deux objets, issus de collections privées. Selon les juristes de l’expo, la Fondation ne peut en effet s’opposer à l’exposition d’originaux issus de telles collections.
Certes, ce qui devait être un des points forts de "Made in Belgium", la fusée rouge et blanche de plus de six mètres de haut présentée aux expositions universelles de Séville et de Séoul, ne sera pas montrée mais après tout... un Tintin sans fusée vaut mieux qu’une Belgique sans Tintin.
L’exposition doit durer jusqu’au 15 septembre 2005 à Bruxelles.

- "Made in Belgium" : Tintin privé d’expo