Lupano retrace le destin des Communardes

, par Estelle

Le scénariste se lance dans une série d’albums indépendants co-signés par des dessinateurs différents.

La révolution n’est pas qu’une affaire d’hommes. Et Wilfrid Lupano ("Les Vieux Fourneaux", "Un Océan d’amour") le prouve en lançant une nouvelle série de trois albums sur la Commune de Paris à travers le portrait de femmes qui ont participé à cet épisode sanglant : bourgeoises, ouvrières, prostituées, célèbres, anonymes, françaises ou étrangères… Publiés chez Vents d’Ouest, les albums indépendants les uns des autres seront dessinés par des auteurs différents.
Les deux premiers albums paraîtront le 30 septembre 2015. Le premier, intitulé "Les éléphants rouges" et dessiné par Lucy Mazel, est centré sur le siège de Paris par les Prussiens, qui précède la Commune lors de la famine de l’hiver 1870-1871. Le deuxième tome ("L’aristocrate fantôme" dessiné par Anthony Jean) s’attarde particulièrement sur l’Union des femmes pour la défense de Paris et l’aide aux blessés, le premier mouvement officiellement féministe de l’histoire de France. Le troisième album, dessiné par Xavier Fourquemin, paraîtra lui en 2016 et traitera surtout "la semaine sanglante", c’est-à-dire la fin de la Commune et les procès qui ont été faits aux femmes, explique Wilfrid Lupano.