"Les cahiers de la BD" : la campagne collaborative a débuté

, par Estelle

Objectif : récolter au minimum 15.000 euros pour relancer la revue. Les contributeurs peuvent acquérir des dessins originaux.

Il y a quelques jours, Les cahiers de la BD annonçaient leur retour en cette année 2017, dans une aventure menée par le journaliste et éditeur Vincent Bernière (lire notre article du 20/05/17). Vingt-sept ans après sa disparition, le magazine vient de démarrer une campagne de financement participatif sur le site Kisskissbankbank.
La sortie du premier numéro est programmée le 26 septembre 2017 avec 114 pages dont notamment 16 pages d’actu, 16 pages de critiques, 16 pages d’interviews de personnalités de la BD, 16 pages de dossier à la une du magazine, sur un auteur, une oeuvre ou une tendance forte de la BD, 16 pages de décryptage et d’analyse de la BD du point de vue formel, 16 pages d’analyse sur les tendances et l’esthétique de la BD, 16 pages consacrées aux expositions et à la vente de bandes dessinées et enfin 16 pages de patrimoine et d’histoire de la BD. Mais, avant, l’objectif de la campagne de financement participatif est de récolter au minimum 15.000 euros en une cinquantaine de jours. Pour attirer les contributeurs, Rabaté, Fred Bernard, Martin Veyron, Loustal, Alfred, Lisa Lugrin, René Pétillon, Cyril Pedrosa, Richard Guérineau, Roberto Baldazzini, Frédéric Boilet et Enki Bilal proposent aux contributeurs des dessins inédits.
Au lendemain de l’ouverture de la campagne, plus de 7.200 euros ont déjà été versés : près de 40 internautes ont soutenu le projet, la majorité à hauteur de 40 euros. A noter également qu’un contributeur a versé au moins 150 euros pour une carte de visite personnalisée (son portrait dessiné par François Olislaeger et rédigé par Vincent Bernière), un autre au moins 500 euros pour entre autres un dessin de Frédéric Boilet extrait de "L’Epinard de Yukiko", un autre encore 550 euros au moins pour entre autres un dessin original de Pétillon et sa mise en couleur . Un généreux internaute a enfin déboursé plus de 4.500 euros pour notamment un dessin original et inédit d’Enki Bilal !
L’équipe des Cahiers de la BD précise que si les 15.000 euros sont dépassés, le magazine verra sa pagination augmentée, voire la parution d’un ou deux hors-série, voire même un tiré à part de l’illustration de couverture du numéro 1…