Les aventures d’Astérix en mirandais

, par Estelle

Tiré à 4.000 exemplaires, "Astérix L Gaulés" vient de paraître en mirandais, une langue parlée dans le nord-est du Portugal.

Les Editions Albert-René l’annonçaient l’année dernière, Astérix se met au service de l’apprentissage des langues régionales. Non content de soutenir les dialectes de France - breton, gallo, picard, corse, alsacien et occitan -, l’éditeur propose aujourd’hui "Astérix L Gaulés" en mirandais.
Cette langue est parlée par seulement 10.000 habitants du nord-est du Portugal dans les villages de la municipalité de Miranda de Douro (près de la frontière espagnole) et par 5.000 personnes à travers le monde. Mélange de léonais - parlé aujourd’hui encore dans les Asturies espagnoles - et de portugais, le mirandais est depuis 1999 la seconde langue officielle du Portugal. Afin de soutenir ce dialecte, cinq à six livres sont publiés tous les ans en mirandais.
L’album, le premier de la série, a été tiré à près de 4.000 exemplaires et paraît près de 40 ans après sa première publication en portugais. Il devrait être présenté à Bruxelles du 22 au 25 septembre prochain à l’occasion de la sortie du 33e album des aventures d’Astérix.