Léonard de Vinci selon Boucq

, par Estelle

Le musée de la Franc-maçonnerie à Paris organise une exposition réunissant l’artiste de la Renaissance et l’auteur de BD. A découvrir du 11 mai au 6 octobre 2019.

A l’occasion des 500 ans de la mort de Léonard de Vinci, le musée de la Franc-maçonnerie de Paris a soumis le "cas Léonard" à l’auteur de bande dessinée François Boucq. Résultat, une exposition intitulée "Boucq : Léonard décodé. La cathédrale derrière le tableau" et visible du 11 mai au 6 octobre 2019. Celle-ci mettra en avant les structures invisibles derrière les œuvres présentes - le symbolisme, les diagrammes cachés, les figures géométriques, les cathédrales -, structures relatives à l’utilisation du nombre d’or, et ce dans les œuvres de la Renaissance, comme dans la bande dessinée. On pourra y retrouver notamment une sélection des 238 planches de "Face de lune", la grande saga mêlant tradition et anticipation scénarisée par Jodorowsky et dessinée par Boucq dans les années 1990 ; une histoire inédite mettant en scène Léonard de Vinci à la manière des Rubrique-à-brac (22 planches) ; un cours où "Maître Léonard" explique à ses élèves comment dessiner "Astérix". Boucq proposera également quatre exemples (dont "La Cène" et "La Joconde") où l’oeil du dessinateur repère la structure géométrique cachée des oeuvres de Léonard de Vinci. Le visiteur découvrira ainsi, au travers d’une série de calques, la construction géométrique en train de se mettre en place.
Parallèlement à l’exposition, le Musée présentera un film de 20 minutes réalisé par Ludovic Fortin. Une plongée dans l’univers de Boucq qui lui a ouvert son atelier.