Le "Psikopat" va s’arrêter fin 2018

, par Estelle

Le magazine lancé par Carali au début des années 80 tire sa révérence.

Mélaka, membre historique de la rédaction du Psikopat et fille de son fondateur Carali, l’annonce officiellement sur sa page Facebook : le magazine né au début des années 80 et existant sous sa forme actuelle depuis 1989, s’arrêtera à la fin de l’année 2018, soit dans deux numéros. La raison ou plutôt les raisons ? "Faire le Psiko était devenu un traintrain monotone", avoue Mélaka qui a intégré le magazine à l’âge de 19 ans. Et de citer également "la crise de la presse" papier et son coût environnemental : "Imaginez, ce système qui impose de faire fabriquer un nombre déraisonnable d’exemplaires afin de les répartir dans tout le pays par camions, pour ensuite rapatrier tous les invendus et les détruire - et ce, chaque mois !"