Le Prix Couilles au Cul 2016 à Ramize Erer

, par Estelle

La dessinatrice turque, aujourd’hui réfugiée en France, a reçu la récompense destinée à récompenser le courage artistique d’un auteur.

On nous avait annoncé que le lauréat serait une lauréate. Le 2e Prix Couilles au Cul a en effet été décerné le 28 janvier, en marge du 44e Festival international de la bande dessinée d’Angoulême 2017, à Ramize Erer, 54 ans, rédactrice en chef de Bayan Yani depuis 2010, un journal BD satirique féministe turc. Initié par le rédacteur en chef de Fluide Glacial Yan Lindingre qui s’est associé au Off of Off, le festival off de la BD d’Angoulême, le prix Couilles au Cul récompense le courage artistique d’un auteur (bande dessinée, dessin de presse, d’humour…) qui subit des menaces dans son pays. S’attaquant à la société turque et tout particulièrement aux relations entre hommes et femmes, l’impertinente dessinatrice crayonne sans tabou "des filles modernes qui montrent leur cul et se moquent des mecs", admirait Georges Wolinski. Aujourd’hui réfugiée en France avec sa famille où elle continue de travailler pour son magazine, Ramize Erer a reçu avec émotion son trophée en forme de paire de testicules roses, signées Denis Hilt.
Le Prix Couilles au Cul 2016 avait été décerné à la Tunisienne Nadia Khiari, l’auteure des aventures de "Willis from Tunis".