Le prix 2018 de la BD chrétienne d’Angoulême à "John Bost, un précurseur"

, par Estelle

Le prix international 2018 de la bande dessinée chrétienne d’Angoulême a été décerné à l’album de Vincent Henry et Bruno Lot.

"John Bost, un précurseur" (La boîte à bulles) du scénariste Vincent Henry et du dessinateur Bruno Loth. vient de recevoir le Prix de la BD chrétienne d’Angoulême 2018, décerné par un jury composé de membres catholiques et protestants évangéliques. "John Bost, un précurseur" retrace la vie et l’œuvre du pasteur John Bost, fondateur au XIXe siècle à une époque où l’aide sociale était quasi inexistante, des asiles de La Force (Dordogne). "Ce choix est comme un hommage à l’engagement d’un homme dont les fruits sont encore visibles aujourd’hui, et singulièrement d’actualité. John Bost tire son énergie de sa foi en Dieu. C’est un album émouvant, qui retrace fidèlement l’ambiance de l’époque de par sa mise en page, sa gamme de couleurs et son graphisme réaliste", explique le jury dans son communiqué.
Une mention spéciale du jury a par ailleurs été accordée à "Un bruit étrange et beau" de Zep, l’histoire d’un moine chartreux qui doit revenir à Paris pour régler une question d’héritage.
Le Prix international 2017 de la bande dessinée chrétienne d’Angoulême avait été décerné à deux albums ex aequo "Les larmes d’Esther" (Bayard BD) de Robin et "Vincent, un saint au temps des mousquetaires" (Dargaud) de Jean Dufaux et Jamar.