Le musée de la BD d’Angoulême fait appel au financement participatif

, par Estelle

Une des œuvres les plus précieuses du musée de la bande dessinée, réalisée par Edmond-François Calvo en 1946, doit être restaurée. Le musée a besoin de 12.000 euros.

L’équipe du musée de la bande dessinée d’Angoulême, qui fait partie de la Cité Internationale de la bande dessinée et de l’image, vient de lancer pour la première fois une campagne sur un site de financement participatif afin de restaurer l’une de ses œuvres les plus précieuses : les 33 planches originales, à l’encre de Chine, gouache et aquarelle, des "Aventures de Rosalie" (1946) d’Edmond-François Calvo. Ces planches avaient été acquises pour 40.000 euros en 2011 par le musée. L’opération de restauration coûtera 36.000 euros. Pour réunir cette somme, la Cité de la BD compte sur 24.000 euros via le mécénat d’entreprises et 12.000 euros via l’appel à la générosité des particuliers. Cette campagne de financement participatif est accessible via la plateforme J’adopteunprojet.com jusqu’au 9 août 2016.