Le Festival d’Angoulême et Michel-Edouard Leclerc : "Raboule le fric et tais-toi"

, par Estelle

L’ancien sponsor du Festival international de la bande dessinée d’Angoulême est revenu sur la fin de son partenariat avec la manifestation.

Principal sponsor du Festival international de la bande dessinée d’Angoulême de 1990 à 2007, le patron des centres Leclerc revient dans la capitale de la BD... le temps d’une rétrospective dont il est le mécène. Intitulée "1975-1997 : la bande dessinée fait sa révolution", l’exposition visible du 28 juin au 26 octobre 2014 à la cité internationale de la bande dessinée et de l’image, présentera plus de 150 œuvres majeures produites entre par les auteurs qui ont collaboré aux revues Métal hurlant et (À suivre).
Invité de l’émission "Europe 1 Social Club" de Frédéric Taddéi du 19/06/2014 (à la 40e minute), Michel-Édouard Leclerc en a profité pour revenir sur son partenariat avec le Festival d’Angoulême : "17 ans à Angoulême, très peu de papiers, très peu de retombées, si ce n’est pour remercier le financier ou le parrain du festival... On vous répond "on est pas là pour servir la soupe aux entreprises, donc raboule le fric et tais-toi"" raconte-t-il.