Le F.OFF jette l’éponge

, par Estelle

Le festival de micro-édition indépendante, organisé en marge du Festival international de la bande dessinée d’Angoulême, n’aura pas lieu en 2017.

L’édition 2017 du Festival international de la bande dessinée d’Angoulême aura lieu sans le F.OFF. Organisé depuis sept ans en marge de la manifestation principale, ce festival dédié aux BD alternatives a annoncé sur son compte Facebook qu’il renonçait : "L’envie ne nous manque pas de poursuivre l’aventure, mais l’éternel manque de moyens et de temps nous fait nous remettre en question. Nous voulons d’une part éviter l’écueil de tirer sur la corde et faire une édition de trop." Les organisateurs espèrent que "la place ne restera pas vacante très longtemps et que l’envie d’une nouvelle aventure naîtra".
En janvier 2014, le F.OFF avait lancé une campagne de financement participatif pour notamment la location des locaux, l’ancienne boîte de nuit Le Moon. La campagne avait été financée à 137%, sur un objectif de 2.000 euros.