La dessinatrice iranienne Atena Faraghdani libérée

, par Estelle

En 2015, elle avait été condamnée à 12 ans de prison pour avoir caricaturé des membres du Parlement iranien.

La mobilisation des militants des droits de l’Homme n’aura pas été vaine : la dessinatrice iranienne Atena Faraghdani, condamnée à 12 ans de prison en juin 2015 (notre article du 6/06/2015), a été libérée. Cette jeune dessinatrice de 28 ans, également militante pour les droits des femmes, avait été emprisonnée suite à la publication, début 2015 sur sa page Facebook, d’une caricature de membres du Parlement iranien, les représentant avec des têtes d’animaux, en train de voter une loi anti-contraception et criminalisant les stérilisations volontaires. Elle avait également été accusée de "relation sexuelle adultère ou illégitime" pour avoir serré la main de son avocat.