L’exposition d’un dessinateur controversé déprogrammée

, par Estelle

Suite à des menaces, la galerie Art Maniak a renoncé à présenter les planches de Marsault.

Le dessinateur français Marsault a annoncé sur Facebook l’annulation de son exposition en septembre 2018 à la galerie parisienne Art Maniak. La raison ? Des menaces d’agression et de vandalisme reçues par le galeriste. Marsault est en effet régulièrement accusé d’être misogyne, réactionnaire, homophobe ou d’extrême droite. Rien que le mois dernier, le dessinateur a ainsi publié sur Facebook un texte dénonçant "la société multiraciale" qui "ne peut mener qu’à une boucherie" et un autre comparant défavorablement l’art contemporain à l’art du IIIe Reich…
Suite au retrait de l’exposition, le galeriste Clément Gombert a de son côté déclaré au Figaro que le choix de l’exposition était "uniquement et rigoureusement basé sur un critère esthétique". Quant à Marsault, il a d’autres "projets plein la tête, pour des dizaines d’années". "Je n’ai pas pour habitude de demander l’autorisation avant de dire, d’écrire ou de dessiner qui que ce soit", a-t-il précisé sur Facebook.