Jean-Jacques Goldman de A... à Zep !

, par Estelle

15 auteurs de BD illustrent dans un album 12 chansons de Jean-Jacques Goldman.

Après nous avoir fait danser avec son dernier album "Chansons pour les pieds", Jean-Jacques Goldman va nous faire lire. Dans "Chansons pour les yeux", un ouvrage à paraître en octobre 2004 chez Delcourt, 12 auteurs de bande dessinées ont choisi d’interpréter à leur manière un tube ou une chanson moins connue du chanteur : "La Vie par procuration" par Mazan, "Je commence demain" par Jérôme, Anne-Claire et Olivier Jouvray, "Tu manques" par Cosey , "Filles faciles" par Manu Larcenet, "The Quo’s in town tonite" par Olivier Vatine, "Rouge" par Ted Benoît, "C’est ta chance" par Fred Simon, "Tourne les violons" par Yoann, "Sache que je" par Jean-Claude Götting, "Là-bas" par Simon Léturgie, "Elle attend" par Lisa Mandel, "Tout était dit" par Isabelle Dethan.
De plus, Zep signe la couverture et la première BD de l’ouvrage ave un portrait du "véritable Jean-Jacques Goldman" dans son "habitat naturel". Buche, lui, s’est penché sur une biographie dessinée du chanteur intitulée "La vie en Gold". Enfin, François Avril clôture "Chansons pour les pieds" en illustrant les textes originaux des 12 chansons.
Ce n’est pas la première fois que la BD fait une incursion dans l’univers de Jean-Jacques Goldman, le chanteur fait appel depuis quelques années à des dessinateurs pour illustrer les livrets de ses albums (Lorenzo Mattotti pour "Rouge", Zep pour "Chansons pour les pieds").
"Chansons pour les pieds", préfacé par Jean-Jacques Goldman, sera disponible à partir du 6 octobre chez Delcourt au prix de 14,95 euros. Chez le même éditeur et sur le même principe, était sorti en novembre 2002 "Renaud BD d’enfer". D’autres chanteurs on également eu les honneurs de la bande dessinée : Jacques Brel en 1988 avec "Le plat pays", "Les prénoms", etc (Brain Factory International ltd.), Georges Brassens en 1989 avec "Brassens (1952-1955)" et "Brassens (1956-1962)" (Vents d’Ouest), Bernard Lavilliers en 2000 avec "L’or des fous" (Soleil), Serge Gainsbourg en 2000 avec "Chansons de Gainsbourg en bandes dessinées" (Petit-à-Petit), etc.