Grand Prix de la ville d’Angoulême 2016 : la liste supprimée !

, par Estelle

Le Festival a invité finalement l’ensemble des auteurs de bande dessinée à voter librement pour désigner le lauréat.

Face aux accusations de sexisme, le Festival international de la bande dessinée vient finalement de décider d’abandonner carrément sa liste d’auteurs de BD susceptibles de devenir Grand Prix de la ville d’Angoulême 2016 ! Plus question donc de rajouter six femmes aux trente hommes nominés comme il l’a fait ce jeudi matin, le Festival soumet désormais "au libre arbitre absolu des auteur.e.s l’élection du lauréat/ de la lauréate, et ce, dès cette édition 2016. Aucune liste de noms de créateurs/créatrices du 9e Art ne sera, par conséquent, proposée à leur vote, et il leur reviendra de choisir, en toute liberté, le nom du confrère ou de la consœur qu’ils/elles souhaitent élire en tant que Grand Prix", écrit-il dans un communiqué. "Le Festival espère ainsi que le processus d’évolution en cours de féminisation de la création dans le domaine de la bande dessinée trouvera, au moment que les auteur.e.s eux/elles mêmes jugeront opportun, une forme de reconnaissance via ce Grand Prix" , souligne-t-il.
Jusqu’ici les auteurs devaient être soumis au vote des auteurs professionnels de bande dessinée, inscrits par les maisons d’édition auprès de l’organisateur du Festival international de la bande dessinée. Il devait n’en rester que trois le 13 janvier, à l’issue des deux tours. Le festival précise que des aménagements seront faits dans les jours qui viennent pour permettre aux auteurs de voter selon la nouvelle règle.

- Grand Prix de la ville d’Angoulême 2016 : six nominées
- Grand Prix de la ville d’Angoulême 2016 : le festival va introduire des noms d’auteures dans la liste