Goscinny et le cinéma, Astérix, Lucky Luke et Cie

, par Estelle

Le musée de la bande dessinée à Angoulême met en lumière l’œuvre de René Goscinny jusqu’au 2 janvier 2019.

Le musée de la bande dessinée à Angoulême propose jusqu’au 2 janvier 2019 de découvrir l’œuvre de René Goscinny et ses rapports avec le cinéma à travers l’exposition "Goscinny et le cinéma, Astérix, Lucky Luke et Cie". "Je crois qu’il faut écrire pour la bande-dessinée comme il faut écrire pour le cinéma", disait le scénariste qui , avec ses complices Uderzo et Morris, était à partir des années 60 devenu scénariste et réalisateur de films, avant de lancer les studios Idéfix, tentative ambitieuse de productions de dessins animés "à l’américaine". Et depuis sa mort brutale en 1977, des dizaines de dessins animés et de films en prise de vue réelle inspirés de ses personnages ont été produits.
L’exposition "Goscinny et le cinéma, Astérix, Lucky Luke et Cie" donne à voir des centaines de documents : des costumes de Monica Bellucci, Gérard Depardieu et Alain Delon au César d’honneur à titre posthume qui fut attribué à Goscinny en 1978, en passant par les scénarios, les planches de Morris, les dessins de Sempé et des dizaines de croquis, storyboards, photos et surtout les dizaines d’extraits de films et d’émissions TV…
Un "parcours enfant" permet aux plus jeunes visiteurs de découvrir l’exposition tout en jouant et en se déguisant.