Festival d’Angoulême : le médiateur rendra sa copie en juin 2016

, par Estelle

Livres Hebdo dévoile la lettre de mission du médiateur Jacques Renard.

Le site Livres Hebdo a dévoilé des extraits de la lettre de mission envoyée par la ministre de la Culture Audrey Azoulay à Jacques Renard. Début avril, le ministère de la Culture et de la Communication à Paris avait annoncé la nomination du médiateur promis dans la crise entre les éditeurs de bande dessinée et le Festival international de la bande dessinée d’Angoulême : Jacques Renard, auteur de "Un pavé dans la culture, l’urgence d’un nouveau souffle de la politique culturelle, la controverse du Monum", ancien directeur adjoint du cabinet du ministre de la Culture de Jack Lang, directeur général de l’établissement public de la Bibliothèque de France, président du Centre des monuments nationaux et délégué à la culture au PS.
Dans la lettre de mission datée du 4 avril dernier, on apprend que Jacques Renard doit, avant fin juin, "amener les acteurs à valider un processus de réforme permettant à court terme de garantir la programmation de l’édition 2017 et à moyen terme de refondre la gouvernance de la manifestation et de définir la répartition des responsabilités qui s’y attachent". En outre, il devra établir "un constat objectif des forces et faiblesses de la manifestation et de l’origine des obstacles qu’elle rencontre" et mettre sur pied "d’ici le mois de novembre prochain, un schéma d’évolution structurelle permettant de mieux intégrer, dans le cadre d’une politique articulée et cohérente, l’activité de l’ensemble des institutions qui travaillent à la promotion de l’image sur le territoire angoumoisin".