Festival d’Angoulême : baisse de la subvention municipale en vue

, par Estelle

L’aide de la Ville d’Angoulême au Festival international de la bande dessinée pourrait être divisée par deux. Soit 270.000 euros en moins dans les caisses.

La baisse de la contribution financière au Festival international de la bande dessinée (FIBD) est à l’étude au sein de la municipalité d’Angoulême, révèle le quotidien Charente Libre. La subvention annuelle de 540.000 euros pourrait ainsi passer à 486.000 euros si la Ville opte pour une baisse de 10%, voire même à 270.000 euros si l’hypothèse d’une baisse de 50% était retenue.
A quatre mois de l’édition 2016, la nouvelle fait en tout cas bondir les organisateurs de la manifestation. "Se désengager de la sorte de l’événement phare de la ville, c’est étrange et c’est adresser un inquiétant message aux éditeurs" selon Franck Bondoux, le directeur de 9a Art+. Le maire d’Angoulême, lui, justifie cette décision par la baisse des dotations de l’Etat.