Festival d’Angoulême 2018 : zoom sur Emmanuel Guibert

, par Estelle

Le 45e Festival international de la bande dessinée consacrera une exposition au lauréat du Prix René-Goscinny 2017.

Outre les précédentes expositions annoncées - Osamu Tezuka, Manga No Kamisama et Fairy Tail -, le 45e Festival international de la bande dessinée d’Angoulême (25 au 28 janvier 2018) consacrera une grande exposition à Emmanuel Guibert, lauréat du Prix René-Goscinny 2017 pour l’ensemble de son oeuvre. Auteur de "la fille du professeur" (Alph-Art coup de cœur au festival d’Angoulême 1998), du "Photographe" (Essentiel d’Angoulême 2007 et Eisner 2010), de "L’enfance d’Alan" (Grand prix de la critique de l’ACBD 2013) et d’"Ariol", Emmanuel Guibert, né en 1964, "parvient à convertir les personnes qu’il a connues et admirées en héros simples mais édifiants", expliquait en janvier dernier le jury du Prix René-Goscinny lors de l’annonce du lauréat. Cette retrospective mettra particulièrement l’accent sur le travail de scénariste et sur son écriture sensible, précise le Festival d’Angoulême.