Festival d’Angoulême 2017 : les éditeurs reçus au ministère le 10 mars

, par Estelle

Le groupe BD du Syndicat national de l’édition, le Syndicat des éditeurs alternatifs et le Syndicat national des auteurs et compositeurs seront reçus ministère de la Culture pour évoquer la "refonte radicale" du festival qu’ils réclament.

Comme le ministère de la Culture l’avait promis il y a quelques jours, les éditeurs de bande dessinée du Syndicat national de l’édition (SNE), le Syndicat des éditeurs alternatifs (SEA) et le Snac BD seront reçus le 10 mars au ministère de la Culture et de la Communication à Paris. Dans un communiqué commun intitulé "Sauvons le festival d’Angoulême", les éditeurs avaient en effet annoncé leur intention de "ne pas participer à la prochaine édition du FIBD si une refonte radicale n’est pas mise en œuvre dans les meilleurs délais." Dans cette optique, ils réclamaient une rencontre avec la ministre Audrey Azoulay et la nomination d’un médiateur par le ministère de la Culture.

- Les éditeurs menacent de boycotter le festival d’Angoulême 2017