Festival d’Angoulême 2017 : le programme

, par Estelle

Le programme du 44e Festival international de la bande dessinée d’Angoulême est bouclé et a été dévoilé. Will Eisner, Mézières et Christin seront à l’honneur.

C’est lors d’une conférence de presse donnée ce vendredi 9 décembre 2016 à la Maison de la Radio à paris que l’équipe du festival d’Angoulême a dévoilé son programme définitif. Les festivaliers pourront donc découvrir une foule d’expositions, d’animations et de rencontres avec les auteurs.
A noter que pour la première fois, les auteurs qui interviendront dans les débats seront rémunérés. Un surcoût de "40.000 à 50.000 euros", selon le patron de 9eArt+ Franck Bondoux, cité par le journal Charente Libre. Au total, le budget 2017 du festival se monte à 4,2 millions d’euros.
2.000 auteur(e)s, 216 maisons d’édition et 90 journalistes internationaux sont attendus du 26 au 29 janvier 2017 à Angoulême.

- Les principales expositions :

  • "Hermann, le naturaliste de la bande dessinée". Plus de 150 planches du grand Prix de la ville d’Angoulême 2016 et président de l’édition 217 qui s’emploieront à mettre en évidence son goût pour la nature, à montrer notamment la diversité des terrains arpentés, la récurrence des forêts et des massifs rocheux torturés, où l’âme de chacun se voit révélée à nu.
  • "Valerian de la case à l’écran". À l’occasion des 50 ans de Valérian et Laureline et de l’adaptation de leurs aventures par Luc Besson, qui sortira au cinéma le 26 juillet 2017, retour sur la série SF culte de Mézières et Christin à travers une exposition mettant en perspective le regard des créateurs du 7e et du 9e art. Au programme, des contenus du film en exclusivité mondiale (volumes, costumes, extraits...) et les planches et dessins de l’oeuvre originelle.
  • "Will Eisner, génie de la bande dessinée américaine". Hommage à l’un des géants de la bande dessinée du XXe siècle, Grand Prix du Festival d’Angoulême 1975, décédé en 2005 à l’âge de 88 ans.
  • "Kazuo Kamimura, l’estampille du manga". Plus de 150 planches et illustrations du Japonais Kazuo Kamimura ("Lorsque nous vivions ensemble", "Le Club des divorcés"…), exposées pour la première fois en France.
  • "Le monde de Gaston Lagaffe". Apparu dans l’hebdomadaire Spirou en 1957, le gaffeur le plus célèbre de la bande dessinée fêtera ses 60 ans au festival d’Angoulême. Cette exposition destinée à tous les publics sera constituée de reproductions de gags mythiques de la série. Les visiteurs y retrouveront les thèmes qui parcourent toute l’oeuvre de Franquin : l’écologie, l’antimilitarisme, les rapports humains, la ville, le design, les voitures… Il s’agira, surtout, de montrer comment Franquin a pu faire évoluer son trait au contact de Gaston, personnage pour lequel l’auteur belge s’est vite pris d’affection.
  • "Sophie Guerrive, honneur et profit". Le Festival met à l’honneur l’une des résidentes de la Maison des Auteurs d’Angoulême, en dévoilant une oeuvre à la fois complexe et primitive. C’est à un fascinant voyage immobile que Sophie Guerrive ("Capitaine Mulet", "Tulipe") invite les lecteurs.

- Les principales animations :

  • Concert dessiné de China Moses et Pénélope Bagieu. Figure jazzy incontournable, China Moses chantera accompagnée de ses musiciens, tandis que Pénélope Bagieu ("Les Culottées") dessinera en direct des illustrations qui seront projetées sur grand écran. Rendez-vous le 27 janvier 2017 à 20h30.
  • Un obélisque à la gloire de Goscinny. La ville inaugurera une sculpture originale de sept tonnes et 4,5 mètres de haut à la gloire de la bande dessinée et en particulier de René Goscinny (lire notre article du 9/12/2016). Un obélisque géant qui devrait être installé sur le parvis de la gare d’Angoulême.
  • Magic Mirror. Le chapiteau dédié à l’accueil des auteurs, qui avait disparu il y a quelques années, fera son retour dans la cour de l’hôtel de ville d’Angoulême. Les auteurs pourront s’y retrouver pour échanger, se détendre et, s’ils le souhaitent, assister à des démonstrations autour des dernières innovations liées à leurs métiers (tablettes graphiques, logiciels, outils numériques...).

- La Sélection officielle :
42 albums sont nominés dans la Sélection officielle du 44e Festival international de la bande dessinée d’Angoulême, du 26 au 29 janvier 2017. S’y ajoutent, 12 albums dans la sélection Jeunesse, sept en Patrimoine et cinq en Polar. En tout, le Grand jury - présidé par le dessinateur et scénariste belge Hermann sacré Grand Prix de la Ville d’Angoulême 2016 - décernera quatre Fauves d’Angoulême : prix du meilleur album (Fauve d’or), prix spécial du jury, prix de la série, prix Révélation. Auxquels s’ajoutent les Prix du public Cultura, Jeunesse et Fauve polar SNCF. Le palmarès sera dévoilé à Angoulême le samedi 28 janvier 2017 à 19h.
Suite à la polémique de l’an dernier sur le sexisme supposé du jury d’Angoulême, de nombreuses auteures figurent cette année dans la Sélection officielle.

-  Festival d’Angoulême 2017 : la sélection officielle