Festival d’Angoulême 2016 : le Grand Jury "stupéfait par la cruauté et la vulgarité de la cérémonie"

, par Estelle

Même les membres du Grand Jury du festival d’Angoulême se sont officiellement désolidarisés de la distribution de fausses récompenses à de vrais nominés pas du tout au courant de la blague.

Le mea culpa de Richard Gaitet (lire notre article du 1er/01/2016), journaliste à Radio Nova et maître de cérémonie, n’aura rien changé, la drôle de cérémonie de remise des prix au 43e Festival international de la bande dessinée d’Angoulême a du mal à passer. On savait bon nombre d’auteurs et d’éditeurs en colère, on apprend également que les membres du Grand Jury du FIBD se désolidarisent à leur tour. Dans une lettre ouverte publiée sur le site de France Inter, Antonin Baudry, Laurent Binet, Nicole Brenez, Philippe Collin, Véronique Giuge, Hamé et Matt Madden se sont en effet déclarés "stupéfaits par la cruauté et la vulgarité de la cérémonie". "Tant l’annonce de faux prix qui ont blessé des auteurs, des éditeurs et des lecteurs, que les blagues sexistes et de mauvais goût de l’animateur sont indignes d’un festival qui reste un événement phare, respecté mondialement, de la bande dessinée, et à laquelle nous sommes heureux d’avoir apporté notre pierre par le choix d’ouvrages radicaux, singuliers et majeurs dans l’histoire du 9e art."