Du "Gros Fonding" pour Maëster, victime d’un AVC

, par Estelle

Des amis du dessinateur ont lancé un appel à financement participatif afin de permettre au dessinateur de suivre un traitement coûteux.

Victime d’un AVC en septembre 2015, Maëster est depuis hémiplégique du côté gauche. En janvier 2016, il l’annonçait au public sur son blog La Grande Tambouille : "Pour ceux qui l’ignoreraient, un AVC c’est une vraie chiotte qui détruit les connections entre le centre de commandement et le reste du corps. Donc, après un AVC quand votre cerveau dit "Jacques a dit : levez les bras !", votre corps reste les bras ballants, sous prétexte que Jacques n’a pas dit le mot magique… Vous vous retrouvez dans un corps qui n’est plus le vôtre, vous vous retrouvez "hors de vous" en quelque sorte…"
Alors qu’il suit de longues séances de rééducation et se remet lentement, des amis de l’auteur de "Sœur Marie-Thérèse des Batignolles" ont lancé une campagne de crowdfunding (du "gros fonding", dit Maëster ) pour lui permettre de démarrer un nouveau traitement en août 2016. Or "le traitement, les petits travaux à faire chez eux pour faciliter les déplacements de Jim, et éventuellement une aide à domicile pour soulager de temps en temps Ghislaine qui gère tout toute seule, coûte de l’argent et pas qu’un peu", soulignent ses amis sur le site de la campagne : https://www.gofundme.com/GoMaester. Les donateurs sont donc invités à faire un don en direct sur le site même et/ou à acheter des oeuvres originales d’autres artistes. Pour l’instant, la campagne de soutien a récolté 25.130 euros.