Décès de Georges Troisfontaines

, par Estelle

Le co-créateur de Buck Danny est mort. On lui doit la formation des tandems Hubinon-Charlier et Goscinny-Uderzo.

Peu connu du grand public, Georges Troisfontaines est décédé à Paris le 1er février dernier. Après des débuts dans le journal Spirou d’avant-guerre, pour lequel il réalise des BD d’aviation, il créé ensuite dans les années 40 la World Press. L’agence de production belge, qui fournissait des bandes dessinées à Spirou, employait alors plusieurs auteurs dont Victor Hubinon et Jean-Michel Charlier.
Troisfontaines propose à ces deux dessinateurs de s’associer : ensemble, ils signent d’abord "L’agonie du Bismarck", un récit de guerre publié dans Spirou en 1946. Le héros, Buck Danny, d’abord ingénieur militaire avant de devenir pilote de chasse en pleine Seconde Guerre mondiale apparaît, lui, dès 1947 ("Les Japs attaquent") sous le crayon d’Hubinon et la plume de Georges Troisfontaines qui en signe les treize premières planches avant de passer la main à Charlier.
En 1996 et 1997, un procès avait opposé Georges Troisfontaines aux ayants-droit de Jean-Michel Charlier, le premier souhaitant notamment voir sa paternité reconnue. Sur ce point, le tribunal belge avait tranché en sa faveur, le déclarant donc "co-créateur" de la série.
Georges Troisfontaines restera également comme celui qui a permis la création du fameux tandem Goscinny-Uderzo puisqu’en 1950, René Goscinny est promu à la tête de la filiale parisienne de World Press. Il y croise Albert Uderzo, avec qui il lancera "Jehan Pistolet", "Oumpah-Pah" et surtout "Astérix".