Décès de F’murrr

, par Estelle

Le créateur de la série "Le Génie des alpages" est mort à l’âge de 72 ans.

L’auteur de bande dessinée Richard Peyzaret, connu sous le nom de F’murrr, est décédé à l’âge de 72 ans, a annoncé Dargaud hier qui a salué un "immense humoriste, tendre et acide, farouche et généreux, aimé et respecté au-delà du seul monde de la bande dessinée".
Né à Paris le 31 mars 1946, F’murrr débute dans Pilote en 1971, grâce à Mandryka qui l’introduit auprès de Goscinny, avec ses "Contes à rebours". C’est aussi dans Pilote que débute en 1973 "Le Génie des alpages", série mettant en scène Athanase, berger pensif et rêveur, qui réunit autour de lui des brebis dotées d’un quotient intellectuel élevé, un bélier adulé nommé Romuald, un chien heureux de sa condition de gardien, une jolie bergère court-vêtue et une quantité d’autres personnages en visite sur les sommets. Un "exemple unique en France d’humour absurde et métaphysique", selon Dargaud.
On doit également à F’murrr "Le Pauvre Chevalier", histoire pseudo-médiévale d’un chevalier raté qui pratique la lévitation, "Spirella mangeuse d’écureuils", histoire d’une espèce de Spirou femelle et d’un écureuil baraqué comme un ours qui entretiennent des rapports équivoques ou "Jehanne d’Arc", héroïne paillarde et copine d’Attila. Son dernier album, en 2011, "Robin des Pois à Sherwood" est une version délirante et absurde de Robin des Bois où Marianne prend les devants.