Décès d’Annie Goetzinger

, par Estelle

La dessinatrice, qui avait réalisé de nombreux albums avec Christin, était âgée de 66 ans.

Annie Goetzinger est décédée ce mercredi 20 décembre 2018 à l’âge de 60 ans. Née le 18 août 1951, la dessinatrice de BD était entrée au magazine Pilote après des études aux Arts Appliqués où elle étudiait le dessin de mode. Son premier album, "Casque d’or" (Glénat, 1976), remporte deux prix au festival d’Angoulême. Elle dessine ensuite "Aurore, une vie de George Sand" (Éditions des femmes, 1978), d’après un scénario d’Adela Turin, et “Félina” (Glénat, 1979), pour Victor Mora. Elle publie aussi dans Circus, L’Écho des savanes, Fluide glacial et Métal hurlant.
Avec son trait ligne clair, tout en élégance, elle est l’une des rares dessinatrices de l’époque, avec Claire Bretécher ou Chantal Montellier
A partir des années 1980, elle collabore beaucoup avec Pierre Christin : "La Demoiselle de la Légion d’honneur” (Dargaud, 1980), "La Voyageuse de la petite ceinture" (Dargaud, 1985), "Le Message du simple" (Le Seuil, 1994), "Paquebot" (Dargaud, 1999), "L’agence Hardy" (Dargaud, à partir de 2001), etc.
En 2014, elle est Grand Boum du 31e festival BD Boum de Blois pour l’ensemble de son oeuvre. Cette année, Dargaud publiait son nouveau roman graphique "Les apprentissages de Colette" (Dargaud), où la vie mouvementée et libre de la célèbre écrivaine.