Dassault cherche un "gentil" pour remplacer Faizant

, par Estelle

Vous êtes dessinateur politique et surtout "gentil", envoyez votre CV au propriétaire du "Figaro".

Cela fera peut-être rire Jacques Faizant qui a fait les frais de la nouvelle formule du Figaro lancée en octobre dernier. L’illustrateur politique du journal pendant plusieurs décennies - en Une avant d’être relégué dans les pages intérieures - n’était peut-être pas assez "gentil".
Selon l’AFP, Serge Dassault, propriétaire du Figaro et maire de Corbeil-Essonnes dont il inaugurait le premier salon de la BD, a lancé un appel aux dessinateurs présents : "Si l’un d’entre vous est intéressé, je cherche un dessinateur politique gentil pour remplacer Jacques Faizant au Figaro". "On va lancer un appel d’offres" a même ajouté plus tard le grand patron.