C’est la guerre entre "Fluide Glacial" et "Spirou"

, par Estelle

Après plusieurs mois de piques échangées entre les deux magazines, la bataille (pour rire) des bulles est lancée dans les kiosques avec deux numéros spéciaux.

Une petite opération marketing sous forme de guéguerre. Celle lancée entre les magazines de bande dessinée Fluide Glacial et Spirou trouve son origine au printemps 2018 : "Le journal de Spirou a 80 ans… et ça se voit !", affirme alors le n°504 de Fluide glacial, fustigeant un "bête numéro classique sorti en quasi catimini". Réponse cinglante de Spirou dans son n°4179 moquant l’humour du mensuel dont "l’équipe est enfin parvenue à être drôle… au bout de 40 ans". Après une série de numéros remplie notamment de "bandes dessinées moqueuses sur la rédaction d’en face" et autres représailles ("les auteurs de Fluide Glacial sont nuitamment allés souiller les pages du n° de Spirou suivant en les maculant de dessins moqueurs dans les marges…"), dixit le communiqué de presse commun, la "déclaration de guerre" a été lancée pour ce mois de septembre 2018 avec la parution de deux numéros spéciaux : ce 5 septembre 2018 pour Spirou avec Super Dupont en couverture et le 6 septembre 2018 pour Fluide Glacial avec le célèbre petit groom. "L’offensive de Fluide Glacial sera menée par Édika, Goossens et Isa, mais également Hugot, Thiriet, Pochep, monsieur le chien, Masse ou encore Ju/CDM, tous promus généraux 5 étoiles pour l’occasion. En face, la cavalerie belge sera emmenée par les vaillants Vehlmann, Batem, Isa, Thiriet (qui batailleront étonnamment pour les deux camps…), Trondheim, Jousselin ou Obion, promus, eux, maréchaux 6 étoiles".
Par ailleurs, le 15 septembre 2018, Thierry Tinlot, ancien rédacteur en chef des deux journaux, proposera un match d’impro-BD à l’occasion de la Fête de la BD à Bruxelles. Comédiens et dessinateurs y défendront l’honneur de leur magazine respectif.