Aucun nominé ne veut être Grand Prix du Festival d’Angoulême 2016

, par Estelle

Claire Wendling l’a déclaré il y a quelques jours, Alan Moore et Hermann Huppen lors d’une précédente nomination…

Après la polémique sur l’absence de femmes en lice, le Grand Prix du Festival international de la bande dessinée d’Angoulême 2016 fait encore parler de lui. Alors que le résultat du 1er tour de vote des auteurs de bande dessinée a sorti les noms de trois finalistes (CL du 21/01/2016) - Hermann, Alan Moore et Claire Wendling -, il semble bien que ces derniers ne soient pas très chauds pour recevoir la récompense… "Je ne fais plus de BD depuis 20 ans, je ne fais que de l’illustration" s’est étonnée l’auteure des "Lumières de l’Amalou" dans le quotidien Charente Libre avant de déclarer sur son compte Facebook : "Vous voulez me faire plaisir ? Ne votez plus pour moi. Je vous adore, vraiment . Hein ... Même les haineux . Enfin non. Des bisous . Pas à tous .vous vous reconnaitrez, restons entre nous.".
Quant aux déclarations passées des deux autres finalistes, déjà nominés lors de précédentes éditions, il semble qu’ils ne soient guère plus enthousiastes. "J’ai décidé de ne plus accepter de prix, il ne faut pas m’en vouloir. Je préfère que ce soit donné à des gens moins conventionnels. Je ne rends plus dans des festivals, je n’accepte plus aucune récompense. (…) Je ne me sens pas d’accepter un prix pour les obligations que cela implique. Je ne voyage plus, je n’ai plus de passeport. Cela n’a rien de péremptoire, travailler sur mes projets me suffit" affirmait ainsi Alan Moore à ActuaBD début 2014. Idem pour Hermann : "La gloire est une chose qui ne m’intéresse pas. D’ailleurs, pour être tout à fait franc, j’ai même demandé, l’an dernier, à une dame de l’organisation de s’arranger pour que je ne fasse même pas partie des nominés ! Je voulais exprimer mon désarroi, mais je ne peux pas empêcher les gens de proposer mon nom, hein ? Bref ! Je serais très embarrassé si je recevais le Grand Prix, parce que je le refuserais" expliquait-il alors à 20Minutes.fr.